Maintenir le lien avec les voyagistes internationaux

#International #Promotion #SeDévelopperAl'International

Objectif 2020 : Garder le lien avec les tour-opérateurs internationaux

Malgré la crise sanitaire, Solutions&co a choisi de ne pas abandonner le dialogue avec ses interlocuteurs habituels en B2B, sur les marchés prioritaires – principalement européens – mais aussi sur des marchés-relais (USA, Scandinavie et Italie).
La présentation des atouts et de la diversité de l’offre régionale s’est largement appuyée sur le manuel des ventes et les 15 idées d’itinéraires (basés sur les 15 prétours prévus dans le cadre de Rendez-Vous en France) permettant d’inspirer les TO.

Voici ce qui a été glané auprès des 250 tour-opérateurs (TO) avec lesquels des échanges ont eu lieu, de mai à novembre 2020.

État des lieux – bilan de santé des voyagistes internationaux

  • Quelques nouveaux venus : des TO qui vendaient exclusivement du long courrier se tournent vers les destinations européennes, dont la France, plus accessibles, notamment en voiture, et plus rassurantes en termes de sécurité sanitaire. Ils peuvent avoir besoin d’un relais d’une agence réceptive locale, ce qui est plutôt nouveau sur ces marchés.
  • Une diversification de l’offre :
    – De nombreux TO profitent de cette période pour revisiter leurs circuits, proposer de nouvelles destinations moins connues, c’est une vraie opportunité pour notre destination, souvent à l’écart des grands circuits classiques (Paris-Mont-St Michel-Châteaux de la Loire)
    – Outre de nouveaux produits ou circuits, quelques TO proposent désormais de nouvelles activités et services : par exemple un TO B2B qui se transforme en « formateur » pour son réseau d’agences de voyages, un autre qui développe une offre « télétravail + vacances », un TO développant des séjours « terroirs » couplés avec du e-commerce pour valoriser et vendre des produits locaux…
    – Certains, au contraire, réduisent leurs offres pour ne se concentrer que sur les « best-sellers » et pouvoir assurer un maximum de départ dès la reprise, ou continuent de cibler groupes de scolaires et de seniors malgré des perspectives assez sombres.

Perspectives 2021


Estimation de reprise d’activité :

  • Globalement, peu de TO ont été déclarés officiellement en faillite, mais nombreux sont ceux qui annoncent des réductions de personnel. La législation varie d’un pays à l’autre sur les remboursements ou les avoirs face aux clients. Elle a permis de sauver un certain nombre d’acteurs quand elle proposait les avoirs.
  • Difficile pour les TO d’avoir une bonne visibilité sur l’avenir. Dans les échanges, on constate moins d’optimisme qu’en juin, à nuancer selon les nationalités. Par exemple, les TO américains sont plutôt optimistes, question de culture ? Généralement, pour les marchés lointains une reprise n’est pas attendue avant septembre 2021. Pour les Européens, on espère le printemps 2021.

Le pouvoir d’achat des clients :

  • Les TO de moyenne gamme anticipent une baisse de pouvoir d’achat et recherchent de circuits plus courts.
  • Chez les TO haut de gamme / de niche, en revanche, on prévoit que les clients auront besoin de « dépenser et se faire plaisir » sans compter

Point de vigilance sur le marché britannique :

les TO britanniques, même s’ils gardent un certain flegme, ont un avenir assez sombre devant eux, anticipant l’impact des crises sanitaire et économique et les conséquences du BREXIT. Le fonds de soutien du Gouvernement britannique aux agences de voyages et TO a déjà été fortement sollicité suite à la faillite de Thomas Cook.

B2B – des liens à entretenir

Il était essentiel, en cette année où de nombreux acteurs du tourisme régionaux ont supprimé ou réduit leurs budgets promotion que la destination régionale reste active et poursuive le travail entamé en relais des actions des partenaires.
Avec les TO, les relations se construisent sur la confiance et dans la durée

  • Les offres les plus recherchées par les TO :
    – Les thématiques culture/châteaux/patrimoine
    – Les offres en lien avec les vins et la gastronomie (notamment Pays-Bas, marchés lointains)
    – L’offre cyclo en itinérance mais aussi beaucoup en activité à la journée, très tendance en ces temps de retour à la nature et au grand air.

Nos conseils

Vos contacts

Anne-Sophie RABREAUD

  
Solutions&co

International tourism development

as.rabreaud@solutions-eco.fr

Virginie PRIOU

  
Solutions&co

International tourism development

v.priou@solutions-eco.fr